La fenêtre à double vitrage : une très bonne isolation

Le double vitrage est aujourd’hui la nome dans le bâtiment, dans le neuf ou en rénovation. Ce type de vitrage apporte en effet un meilleur confort thermique et phonique, tout en étant plus résistant face aux tentatives d’effraction. Notre guide complet vous délivre tous les secrets de ce vitrage largement plébiscité en France.

Pourquoi un tel succès pour le double vitrage ?

Depuis de nombreuses années, le vitrage simple a laissé sa place au double vitrage dans les bâtiments privés, professionnels et publics. Cette évolution peut s’expliquer pour plusieurs raisons :

  • le double vitrage est un bon isolant : il répond aux normes imposées lors d’une construction neuve, ainsi qu’à la RT 2012 (réglementation thermique)
  • le double vitrage procure des performances très satisfaisantes au niveau thermique, phonique et sécuritaire. Résultats : un meilleur confort de vie et des économies d’énergie

Sachez que le double vitrage est une obligation uniquement dans le neuf. Ce n’est pas le cas lors d’une rénovation, y compris si le bien est destiné à être loué.

Les caractéristiques du double vitrage

Le double vitrage se compose de 2 épaisseurs de verre. Celles-ci sont superposées et possèdent en général une dimension standard de 4 millimètres. Elles peuvent néanmoins présenter des épaisseurs différentes : c’est le cas du double vitrage asymétrique.

Entre les 2 verres se trouve un espace creux, appelé lame, rempli d’air ou d’un gaz rare (argon ou krypton). L’épaisseur de la lame est de 12 ou 16mm. Le gaz, en particulier l’argon, est bien moins conducteur que l’air et rend le vitrage plus performant de 10%.

Le double vitrage est également en pleine évolution et vous donne la possibilité d’opter pour des versions telles que :

  • le vitrage à isolation renforcée (VIR)
  • le vitrage à isolation thermique renforcée (ITR)

Les avantages du double vitrage

Le double vitrage procure de nombreux atouts dans 3 domaines :

  • l’isolation thermique
  • l’isolation acoustique
  • le retardement des effractions

Trouvons un fabriquant de fenêtre dans votre ville

demander un devis dans votre région

4 indicateurs d’énergie permettent d’en estimer les performances :

  • Ug : coefficient dédié au verre et à la déperdition de chaleur. Plus le chiffre est élevé et moins les performances sont bonnes
  • Uw : coefficient de transmission thermique, en rapport avec le châssis de la menuiserie. Plus il est haut et moins la fenêtre est isolante
  • Sw : facteur solaire (un facteur pour l’hiver et un pour l’été). Plus le chiffre est bas et plus la chaleur transmise est faible
  • TLw : transmission lumineuse, comprise entre 0 et 1. Plus le chiffre est proche de 0 et moins la lumière transmise est importante

Le double vitrage et l’isolation thermique

Au niveau thermique, une fenêtre en double vitrage maintient une température agréable dans votre intérieur, quelle que soit la saison. Vous réalisez également des économies d’énergie :

  • l’hiver : le double vitrage lutte contre le froid et retient la chaleur dans la pièce
  • l’été : le double vitrage est un bouclier contre le rayonnement solaire

Note : si vos fenêtres sont pourvues de volets roulants, l’isolation n’en sera que meilleure.

Le double vitrage et l’isolation phonique

Face au développement grandissant des villes, de nombreux logements sont construits ou se retrouvent près de voies bruyantes : route, voie ferrée, aéroport, usine… Afin de combattre le plus efficacement possible les nuisances sonores engendrées, les fabricants ont mis au point un double vitrage particulier.

Le double vitrage asymétrique possède une vitre plus épaisse sur sa face extérieure (10mm par exemple au lieu de 4). Cette spécificité lui permet de réduire les bruits environnants. En fonction de vos besoins, vous pouvez vous tourner vers un vitrage plus ou moins performant. Sachez qu’il existe 6 classes de diminution de bruit (allant de 1 à 6), avec une réduction des nuisances sonores de 25 à 50 décibels.

Le double vitrage et l’aspect sécuritaire

Le double vitrage peut jouer le rôle de retardateur d’effraction. Les modèles antieffraction possèdent 2 vitres feuilletées de 4mm, collées entre elles et positionnées à l’extérieur. L’autre épaisseur de verre est placée à l’intérieur. Le tout est séparé par une lame de gaz.

Le principe du double vitrage antieffraction est que les 2 vitres extérieures sont unies avec du polybutyral vinylique (sorte de gel). Lors d’un choc, volontaire ou non, le verre ne se brise pas. Il éclate mais il reste solidaire de la fenêtre.

En cas de tentative d’intrusion malveillante, un cambrioleur mettra généralement plus de 5 minutes pour venir à bout de ce double vitrage, contre seulement 30 secondes pour un vitrage simple.

À savoir : les doubles vitrages antieffraction ont plusieurs niveaux de résistance, de P1 A à P5 A  (du moins au solide).

Les différents modèles de double vitrage

Nous vous présentons un tableau comparatif reprenant les spécificités des différents doubles vitrages présents sur le marché :

Type de vitrage Taille Coefficient Ug Caractéristiques
Double vitrage classique (air) 4x12x4mm 2,8 De moins en moins utilisé (entrée de gamme)
VIR : vitrage à isolation renforcée (air) 4x16x4mm 1,2 Isolant sur le verre intérieur (argent ou oxydes métalliques)
ITR : vitrage à isolation thermique renforcée (gaz argon) 4x16x4mm 1,1 Isolant sur le verre intérieur (argent ou oxydes métalliques)
Double vitrage phonique (air ou gaz) 10mm (extérieur) x 12 ou 16 x 4mm  (intérieur) 1,1 Double vitrage asymétrique
Double vitrage antieffraction (gaz argon ou krypton) 2 vitres de 4mm x 4 x 8mm 1,1 Verre feuilleté

Il est recommandé de s’équiper de menuiseries avec un Ug < à 2 pour éviter des déperditions de chaleur importantes. Cela explique pourquoi les doubles vitrages classiques sont moins employés que les modèles renforcés.

Changer le vitrage ou l’ensemble de la menuiserie ?

Avant de vous lancer dans vos travaux, vous devez choisir si vous souhaitez remplacer simplement votre vitrage actuel par du double vitrage ou changer entièrement votre fenêtre. Les deux solutions sont possibles, même si la seconde est le plus souvent privilégiée.

Le remplacement du vitrage seul

Trouvons un fabriquant de fenêtre dans votre ville

demander un devis dans votre région

En changeant uniquement les battants, vous devez être certain que vos dormants sont en bon état. Vous allez malgré tout perdre en luminosité car la surface vitrée va être réduite, le cadre du double vitrage venant s’ajouter au dormant existant. Les performances thermiques et phoniques de l’ensemble ne seront également pas optimales comparées à celles d’une menuiserie neuves.

Le changement complet de la menuiserie

Si vous faites le choix d’installer une menuiserie neuve en double vitrage, plusieurs matériaux sont à votre disposition :

  • bois : esthétique et chaleureux, il est plus onéreux mais son pouvoir isolant est le meilleur. Il demande par contre un entretien régulier
  • PVC : matériau le plus utilisé pour ses bonnes propriétés isolantes, son coût abordable et son entretien simplifié. Il est cependant peu adapté aux grandes dimensions de fenêtres
  • aluminium : légèrement moins performant en termes d’isolation, son prix est compris entre celui du PVC et du bois. Il ne demande pas d’entretien, se prête bien aux grands formats et se décline en de nombreux coloris
  • mixte bois-aluminium : excellent pouvoir d’isolation mais option coûteuse. L’aluminium est design et résistant à l’extérieur, alors que le bois est chaleureux à l’intérieur

Le prix du double vitrage

Le budget à prévoir pour changer vos menuiseries par du double vitrage dépend de plusieurs critères : nombre de fenêtres, nature de la lame (air ou gaz), dimensions… :

Vitrage Prix TTC, hors pose
Double vitrage classique Entre 50 et 120€/m²
Double vitrage VIR et ITR Entre 140 et 200€/m²
Double vitrage antieffraction Entre 110 et 250€/m²
Double vitrage antireflets À partir de 300€/m²
Double vitrage chauffant Entre 800 et 1.100€/m²

Le coût de la pose d’une fenêtre en double vitrage varie en moyenne entre 150 et 250€ par menuiserie, mais cela dépend de la difficulté du chantier (accès, travail en hauteur…) et des dimensions de la menuiserie. Seul un devis détaillé peut vous donner un chiffrage précis selon les contraintes liées à votre logement.

Les aides financières lors de l’achat de double vitrage

Le développement durable, la protection de l’environnement et les économies d’énergie sont au cœur des préoccupations du gouvernement. L’État a donc mis en place différents systèmes d’aides pour inciter les particuliers à s’équiper avec du double vitrage et ainsi améliorer leur isolation. Le plus connu est le CITE (crédit d’impôt pour la transition énergétique), accordé sous certaines conditions :

  • être propriétaire occupant ou locataire de son logement (pas propriétaire bailleur)
  • être imposé en France
  • habiter un logement construit depuis plus de deux ans

Le montant des dépenses est plafonné à 30% des travaux et à :

  • 8.000€ pour un célibataire
  • 16.000€ pour un couple
  • 400€ sont rajoutés par personne à charge

Le CITE peut se cumuler avec d’autres aides, telles que :

  • l’Éco-prêt à taux zéro
  • la Prime Énergie
  • les subventions de l’agence nationale de l’habitat (ANAH)
  • les aides des collectivités locales

Attention : pour pouvoir prétendre à certaines aides, il est nécessaire de passer par un artisan certifié RGE (Reconnu Garant de l’Environnement).

Demandez un devis de double vitrage

Nous l’avons vu, le rôle du vitrage est primordial dans la performance énergétique d’une menuiserie. Passer d’un simple à un double vitrage diminue de 40% en moyenne les déperditions de chaleur dans la pièce concernée. Pour réaliser des économies d’énergie sur le long terme, le double vitrage est donc une solution intéressante. N’hésitez pas à faire une demande de devis sur notre site, nos partenaires situés partout en France vous transmettront gratuitement plusieurs chiffrages dans les meilleurs délais.

Contacter un menuisier Devis gratuit dans votre ville