Le verre feuilleté pour fenêtres et portes-fenêtres

Vous êtes équipé de menuiseries présentant un risque ? Pour certains vitrages (en rez-de-chaussée par exemple), vous avez la possibilité d’opter pour un verre feuilleté, autre nom du verre laminé. Celui-ci résiste bien aux chocs et aux tentatives d’effraction, tout en procurant de bonnes performances phoniques.

Les caractéristiques du verre feuilleté

Inventé en 1903, le verre feuilleté est constitué d’au minimum 2 vitres, séparées par des films en polybutyral vinylique, un plastique extensible et élastique. Le, ou les films en PVB, ont généralement une épaisseur de 0,38mm. Très adhérents et entièrement transparents, leur rôle est d’empêcher un éclatement du vitrage lors d’un impact. Le verre reste collé au film, ce qui évite tout risque de blessure ou complique l’accès à l’intérieur du logement en cas d’effraction.

Dans le bâtiment, le vitrage feuilleté fait l’objet de la norme ISO 12543. Une classification a été mise en place concernant les verres feuilletés (nombre et épaisseur de chaque élément). Par exemple, quand on parle d’un vitrage « 44/2 », cela veut dire concrètement que le vitrage est composé de 2 couches de verres de 4mm chacune et de 2 films en PVB.

Le vitrage feuilleté : un bon moyen de limiter les effractions

La principale raison d’équiper ses fenêtres avec du verre feuilleté est sa grande résistance face aux chocs. Ce n’est pas pour rien que le vitrage feuilleté est également appelé vitrage antieffraction. Il peut être installé sur tous types de menuiseries, de la petite fenêtre de cuisine à la grande baie vitrée de salon.

Afin de garantir votre sécurité, les films en PVB présents entre les couches de verre rendent très difficile la transpercée de la fenêtre. Lors d’un impact, le vitrage va se fendre en étoile, sans se briser en plusieurs morceaux.

Note : certains types de verres feuilletés vous apportent une protection contre les incendies. Un intercalaire en résine va en effet se durcir en cas de forte chaleur, ce qui renforce la résistance du vitrage. On parle alors de verre feuilleté à gel intumescent.

Les différents modèles de verres feuilletés

La qualité d’un verre feuilleté face aux chocs est déterminée par le nombre de films en PVB. Plus celui-ci est important et plus la résistance du vitrage est significative.

Trouvons un fabriquant de fenêtre dans votre ville

demander un devis dans votre région

La norme EN356 classe les vitrages feuilletés en 8 catégories :

  • P1A à P5B : 1er niveau de performances (résistance face à la projection d’objets). Les vitrages contre le vandalisme se trouvent dans ces 5 classes
  • P6B à P8B : 2nd niveau de performances. Il s’agit des vitrages retardateurs d’effraction, fabriqués pour résister à des coups de masse ou de hache pour permettre à un homme de passer

Nous vous présentons les 3 principaux modèles de verres feuilletés présents sur le marché :

  • verre feuilleté ordinaire : moins de résistance qu’un verre de sécurité mais toujours plus solide qu’un verre classique
  • verre feuilleté de sécurité : grande performance en termes de sécurité et de résistance face aux chocs
  • verre feuilleté à gel intumescent : sécurité et résistance face aux incendies

Le vitrage feuilleté et les assurances

En général, l’utilisation de verre feuilleté n’est pas une obligation en matière d’assurance. Cependant, certaines compagnies peuvent demander l’installation de vitrages feuilletés dans plusieurs cas bien spécifiques :

  • fenêtres situées au rez-de-chaussée
  • fenêtres donnant sur rue et facilement accessibles
  • baies vitrées

Dans le cas où les préconisations de la compagnie d’assurance ne seraient pas respectées, l’indemnisation pourrait être refusée ou une franchise pourrait être appliquée en cas d’effraction.

Les autres atouts du verre feuilleté

En complément de ses performances en matière de protection et de sécurité, un vitrage feuilleté présente également de multiples avantages au quotidien :

  • bonne isolation phonique : le verre feuilleté l’améliore en moyenne de 3dB en comparaison avec un vitrage standard
  • isolation thermique (si présence d’un double vitrage feuilleté)
  • possibilité d’utiliser le verre feuilleté au sol en raison de sa grande dureté
  • matériau facile à scier et à percer, ce qui est très pratique dans le cas de travaux de rénovation
  • aspect décoratif : films intercalaires en couleurs, motifs, images…
  • possibilité d’un effet opacifiant : intercalaires à cristaux liquides
  • capteur solaire : cellules photovoltaïques insérées dans le film intercalaire

Verre feuilleté : les différences avec le verre armé et trempé

Le verre armé et le verre trempé ne disposent pas de films en PVB comme le verre feuilleté. Même s’ils sont solides et qu’ils présentent une bonne résistance aux chocs, ils n’offrent pas tous les avantages d’un vitrage feuilleté et peuvent éclater lors d’un choc.

Le prix du verre feuilleté

Au niveau du tarif, un verre feuilleté est bien entendu plus onéreux qu’un vitrage classique. Son prix varie essentiellement en fonction de son épaisseur :

  • verre feuilleté de 6mm (plus petite épaisseur) : entre 60 et 90€ le m²
  • verre feuilleté très épais de 38mm : entre 600 et 800€ le m²

En résumé

Très résistant et solide, le verre feuilleté a longtemps été réservé au milieu automobile en équipant les parebrises des voitures. Aujourd’hui lancé à la conquête du marché de l’habitat, il séduit de nombreux propriétaires grâce à son aspect sécuritaire.

Vous souhaitez faire installer un vitrage feuilleté sur certaines de vos menuiseries ? Faites une demande de devis sur notre site et recevez plusieurs chiffrages gratuits dans les meilleurs délais. Nos partenaires de confiance, présents dans toute la France, sont à votre écoute pour vous aider à réaliser vos travaux en toute tranquillité.

Contacter un menuisier Devis gratuit dans votre ville