Isolation thermique d’une fenêtre, porte-fenêtre et baie vitrée : guide complet

L’isolation thermique de vos fenêtres est essentielle pour éviter la surconsommation énergétique dans votre maison. Comment bien isoler les ouvertures de votre habitat ? Quels isolants sont les plus adaptés à vos fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées ? Retrouvez nos conseils de pros dans ce guide complet sur l’isolation thermique. Nous faisons le tour des notions importantes à connaître et vous proposons des solutions adaptées à chaque environnement.

Isolation thermique : petit tour d’horizon

Qu’est-ce-que l’isolation thermique ?

Vous souhaitez faire construire ou rénover votre maison ? Prenez en compte l’isolation thermique ! Celle-ci vise à limiter les transferts de chaleur entre deux milieux dont les températures sont différentes. Elle recouvre donc l’ensemble des procédés mis en œuvre pour satisfaire cet objectif. On y a recours dans le domaine privé pour protéger les habitations du froid, mais aussi dans les milieux professionnels : commerce, cuisine, industrie…

Les hivers sont rigoureux et les nuits sont fraîches dans votre région ? L’isolation thermique de vos fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées est un point extrêmement important. Des fenêtres bien isolées aideront à maintenir une température agréable 24h/24. Elles seront aussi plus fortes qu’un soleil de plomb pendant l’été !

Les isolants thermiques des fenêtres

Les isolants thermiques sont les matériaux utilisés pour empêcher ce transfert de chaleur. Dans le cas d’une fenêtre ou d’une baie vitrée, il s’agit tout simplement des équipements qui la composent. Au moment de votre sélection, vous ferez attention à :

  • La qualité de la menuiserie
  • La résistance des matériaux : bois, PVC, aluminium
  • L’épaisseur du vitrage ; simple, double ou triple
  • L’impact du coefficient d’isolation thermique

Pour résumer, une bonne isolation thermique permet de lutter contre plusieurs phénomènes :

Phénomène évité

Caractéristiques

Trouvons un fabriquant de fenêtre dans votre ville

demander un devis dans votre région

Les déperditions

…de chaleur ou de fraîcheur, selon la température extérieure !

La condensation

Quand l’air de la pièce se réchauffe ou en cas d’humidité, de la vapeur d’eau se dépose sur la vitre.

Les ponts thermiques

Il s’agit d’interruptions soudaines de l’isolation, souvent dues à des matériaux de mauvaise qualité.

Obtenir un crédit d’impôt en 2019

Vous souhaitez obtenir un crédit d’impôt transition énergétique ? L’isolation thermique de vos ouvertures (fenêtres, portes-fenêtres, baies vitrées…) est nécessaire. Depuis le début de l’année 2019, les fenêtres sont à nouveau éligibles au CITE. Vous pourrez obtenir un crédit d’impôt de 15% en respectant le coefficient de transmission thermique imposé, qui doit être égal ou inférieur à 1,7 W/m²K.

Connaître le coefficient d’isolation thermique Uw

Petites définitions !

L’isolation thermique des fenêtres est mesurée à l’aide d’un coefficient thermique Uw. Celui-ci dépend de la résistance thermique (R) d’un matériau contre le passage de la chaleur, c’est-à-dire de son pouvoir isolant.

Dans le cas des fenêtres, les matériaux principaux sont le vitrage et les menuiseries qui l’entourent. Le coefficient d’isolation thermique varie donc selon leur épaisseur et leur qualité. Plus il est faible, plus l’ouverture concernée est isolante !

Bon à savoir : le coefficient Uw est obligatoirement inscrit sur la fiche technique de tous les vitrages made in France. N’hésitez pas à choisir des produits certifiés par les organismes de référence. Pensez à commander des vitrages plus performants pour les façades exposées au nord, qui sont moins ensoleillées.

Enfin, vous ferez attention aux coefficients Sw et TLw. Le premier définit la capacité de votre ouverture à transmettre la chaleur d’origine solaire à l’intérieur de votre pièce. Le second calcule l’intensité du rayonnement lumineux filtrant à travers les carreaux. S’ils sont moins importants que le coefficient Uw, ils ont tout de même un impact sur l’apport de chaleur dans votre maison.

Comment calculer l’isolation thermique de vos fenêtres ?

Pour calculer la résistance thermique d’une ouverture, on effectue le rapport entre l’épaisseur du matériau (en mètres) et son coefficient de conductibilité (en W/m°C). Pour que le vitrage et le cadre de votre fenêtre soient qualifiés « isolants », le coefficient R doit être au minimum égal à 4 m²°C/W, soit 12 cm d’isolation.

Bien choisir l’isolation thermique de ses fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées

Trouvons un fabriquant de fenêtre dans votre ville

demander un devis dans votre région

Il existe plusieurs centaines de vitrages différents, chacun ayant un impact significatif sur la consommation énergétique de votre maison. Comment bien choisir les matériaux composant votre fenêtre ? Quelles sont les menuiseries conformes à la RT2012 ? Quelques réponses à vos questions pratiques dans la partie suivante !

Simple, double ou triple vitrage ?

Le premier élément à prendre en compte est, bien entendu, l’épaisseur du vitrage. Désormais, le second fait figure de favori. En effet, le simple vitrage est très peu performant et le triple vitrage est majoritairement réservé aux vitrines des commerces et aux maisons dites « passives », c’est à faible consommation énergétique. Vous hésitez encore ? Voici réunies ci-dessous les caractéristiques principales de ces trois vitrages :

Type de vitrage

Epaisseur

Caractéristiques

Simple vitrage

Entre 4 et 6 mm

Une seule lame de verre

Le coefficient de transmission thermique est de 5 W/K.m² environ

Non conforme à la TR2012

Double vitrage

Entre 20 et 24 mm et jusqu’à 28 mm dans certains cas

Trois couches composées de deux lames en verre séparées par une lame d’air (aussi appelée gaz isolant).

Le coefficient de transmission thermique est inférieur à 2,8 W/K.

Attention : certains ne sont pas conformes à la RT2012.

Triple vitrage

Entre 32 et 36 mm

Excellente isolation.

Le coefficient de transmission thermique est de 0,7 W/K.m² environ.

La transmission lumineuse est plus faible.

Nous vous conseillons d’opter pour du double vitrage, dont le rapport qualité / prix est le meilleur du marché. Il permet de bénéficier d’une excellente isolation, à la fois thermique et phonique. Par ailleurs, il n’a aucune influence sur l’apport en luminosité.

Les matériaux dans le cadre des fenêtres

Au moment de faire votre choix concernant le type de menuiserie pour votre fenêtre ou baie-vitrée, plusieurs critères sont à prendre en compte :

  • Les performances thermiques, bien sûr !
  • Le tarif
  • L’impact environnemental
  • L’entretien nécessaire

Voici résumées ci-dessous les caractéristiques de chaque matériau.

Matériau

Prix

Isolation

Ecobilan

Entretien

Bois

Economique, tarifs moyens sur le marché, variables selon la provenance du bois.

Très bonnes performances, égales ou inférieures à 1,3 W/m²K.

Le meilleur écobilan actuellement. Privilégiez des matériaux certifiés FSC ou PEFC ou du bois local.

Tous les deux ans, veillez à apposer une lasure de surface pour entretenir votre boiserie.

PVC

Le plus économique du marché !

Très bonnes performances, égales ou inférieures à 1,3 W/m²K.

Le PVC n’est pas écologique, car il n’est pas renouvelable et difficilement recyclable. Il contient également des métaux lourds.

Aucun entretien n’est requis.

Aluminium

Le plus cher sur le marché. Toutefois, l’aluminium est très durable.

L’aluminium est le matériau le moins isolant. Son Uw est d’environ 1,7 W/m²K.

L’aluminium présente également un écobilan défavorable. Les matières premières utilisées pour sa fabrication ne sont pas recyclables.

Aucun entretien n’est nécessaire.

Acier

Des tarifs très variables selon les gammes.

Très bonnes performances, égales ou inférieures à 1,3 W/m²K.

Composé de fer, l’acier est un matériau écologique. S’il reste faiblement utilisé, il est de plus en plus en vogue.

Aucun entretien n’est nécessaire.

Renforcer l’isolation thermique de ses fenêtres

Vous ne souhaitez pas changer vos fenêtres et préférez simplement renforcer leur isolation ? C’est possible ! Plusieurs astuces existent pour réaliser facilement une isolation maison.

Trois types d’isolants

Avant de vous rendre dans le magasin de bricolage le plus proche, choisissez l’isolant qui vous convient le mieux. Il en existe trois types :

  • L’ITE (l’isolation thermique par l’extérieur). Vous posez un « manteau isolant » sur l’extérieur, pour faire disparaître les ponts thermiques.
  • L’ITI (l’isolation thermique par l’intérieure). L’isolant est posé sur le mur intérieur et a l’avantage de ne pas modifier l’esthétique de votre façade.
  • L’ITR (l’isolation thermique répartie). Dans le cas d’une extension, vous intégrez des briques, du béton ou de la pierre ponce à votre construction.

Quelques astuces pour une meilleure isolation

Voici plusieurs matériaux utiles à connaître pour renforcer en un tour de main l’isolation de vos fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées :

  • Poser une couche d’oxyde métallique sur l’une des faces intérieures du double vitrage
  • Opter pour un joint de fenêtre, universel !
  • Privilégier une mousse expansive sur le contour des fenêtres
  • Apposer un film thermique sur le simple vitrage pour éviter les déperditions de chaleur et renforcer légèrement ses performances
  • Mettre un rideau muni d’une doublure

Notre conclusion

L’isolation thermique de vos fenêtres, portes-fenêtres et baies vitrées aura un impact significatif sur votre facture énergétique. Si vous ne pouvez pas changer complètement vos fenêtres, optez alors pour l’ajout d’un produit isolant. N’oubliez pas : pour être conforme à la RT2012, le coefficient d’isolation thermique de vos fenêtres doit être égal ou inférieur à 1,7 W/m²K !

N’hésitez pas à en parler avec votre menuisier au moment de demander un devis. Partenaires d’artisans expérimentés et certifiés dans chaque ville de France, nous vous aidons à entrer en relation avec un professionnel près de chez vous. Numéro de la commande 6447307 Statut Close Nom du projet Articles travaux Catégorie Maison Auteur Gaëlle A Mots écrits 1707 Nombre de mots 1000 – 1600 durée du traitement 4 jours Coût total 108,35 € envoyé 29 mars 2019 Date d’exportation Pas exporté Briefing Texte d’origine Contrô